"POURQUOI doit on toujours payer son bonheur en surmontant obligatoirement des épreuves? Pourquoi on peut pas avoir son bonheur gratos sans embêter personne hein? Pourquoi est ce qu'on doit toujours mériter, pourquoi on ne peut pas recevoir...et profiter!

 Posté par flo, lundi 21 septembre 2009 "

L'Expérience, le Temps, les Années et tout simplement La Vie et les Outils tels que la Numérologie, Vous aident à reprendre le contrôle de Votre Existence, en anticipant les événements de Votre Existence.

Tout d'abord, en remontant dans le Temps, dans Votre Passé, ce Passé qui est là pour Vous montrer avec le Monde Matériel par des faits concrets, ce que Vous Êtes et Ce Que Vous n'Êtes pas. Ainsi, il n'y a ni Bien, ni Mal. Juste des Expériences de Vie... Tiens, j'ai goûté la Vanille et je n'aime pas particulièrement le goût donc je n'en mangerai plus... Peut devenir, Tiens, j'ai menti à cette personne et je regrette d'avoir menti... donc, l'occasion Vous est donnée d'Evoluer en ne reproduisant pas les actes qui "Ne Sont pas Vous".

Par là même, Vous vivez des Expériences que certains trouveront Insupportables, d'autres Agréables et d'Autres Supportables. 

Chacun est "équipé" selon ses Expériences Passées pour pouvoir se faire "une Opinion Personnelle" comme une Carte d'Identité de Votre Potentiel. Ce Potentiel se lit dans les Lettres de Vos Prénoms et de Votre Nom de Famille. 

Sans ce que certains appellent "des Epreuves", il n'y a rien de particulier à apprendre donc "pas de leçon à comprendre" donc pas de "contraintes qui poussent l'Être Humain" à se décoller la pulpe pour Aller Vers Qui Il Est Vraiment.

Ensuite, Vous devez prendre conscience, au fil de cette Existence que la Seule Personne qui Vous "empêche de mériter, de recevoir ou d'avoir Votre Bonheur gratos", c'est Vous et uniquement Vous même. 

Attention, je ne parle pas de Culpabiliser!! Ce serait plutôt un souci d'ordre général et générationnel, une "croyance Judéo-Chrétienne" inscrite dans Vos gènes depuis plus de 5000 ans avec un entourage amical ou familial qui Vous transmet les mêmes Pensées comme un système de Relais.

"Le Bonheur ne dure pas!",

" Tu es heureuse? Profite, puisque cela ne va pas durer!" ,

chacun d'entre Vous a reçu le même poison dans des propos culpabilisants Vous expliquant toute Votre enfance que :

"Vous êtes moins important que le voisin", "Tu as confiance en Toi ? Quelle arrogance!", " Tu as des bonbons? Donne-les!"...

Me suivez-Vous ?

La Clef ? Changez Votre Schéma de Penser. Cassez Votre Culpabilité, ce Tabou et cette Gêne Absolue devant une personne Heureuse.

Une Personne Heureuse dérange. Qui assume le simple fait de déranger ou de "sortir du lot" ?

N'avez-Vous pas remarqué cette Culpabilité lorsque Vous avez enfin atteint une situation qui Vous fait vraiment plaisir? 

"Pour vivre Heureux, Vivons cachés!". J'en passe et des meilleures ! 

Le Bonheur ne se prouve pas à tout prix, il se vit. Une personne qui cherche absolument à prouver à son entourage qu'il ou elle est "Heureuse, épanouie et en Paix", n'est pas une personne qui a trouvé la Paix. Puisque la Personne qui est en Paix n'éprouve plus le besoin de le dire ou de le démontrer. 

Le Prix de Votre Bonheur, c'est Vous-même qui Vous l'êtes fixé, il y a très longtemps, tellement longtemps que Vous l'avez oublié, ce moment. Il Vous faut remonter à ce Moment particulier, cet instant t où Vous avez "estimé devoir payer Votre Part du Bonheur".

"Malheureux au jeu! Heureux en Amour ! " 

"Il a une chance de cocu pour gagner tout ça!"

Retrouvez-le, retrouvez ce moment où Vous avez commencé à "croire" qu'il fallait "payer pour être heureux" et changez la donne.

La réponse ne peut se trouver qu'à l'intérieur de Vous, dans Vos Modes de penser, dans Vos Croyances... Que croyez-vous? 

Aujourd'hui je Crois que Vous Avez le Droit et le Devoir d'être Heureux. Lorsque je me promène, je souris et mon sourire, je l'assume.

Je ne culpabilise plus de sourire avec des fausses croyances telles que: "Mince, je marche en souriant, les gens vont me prendre pour une dingue!". Je pense plutôt: "Tiens, j'aime bien être dingue!" ;-)